""
Julie et le Vélo qui Pleure
< retour

Après deux beaux opus: « Que nos yeux soient lavés » en 2008, et « La reine désastres »en 2011, de nombreux concerts en formation ou en solo, l’édition de la pièce musico-théâtrale « J’ai rencontré des étrangers », Julie revient en 2016 avec une nouvelle équipe, plus originale et enjouée que jamais, toujours fidèle à sa réputation d’exigence artistique.

Sur scène, Julie prend ses aises. Bientôt, de sa voix ronde et chaleureuse, elle nous emmène… Voyage en couleurs, grandes traversées… Accompagnée par de talentueux musiciens, Julie nous tend les bras…
Anthony Martin à la guitare (électrique, 7 cordes ou cavaquinho), Frédéric Dongey au vélo-percussions (on se demandait cette histoire de vélo… la voilà), et Ziad Benyoussef au oud, accompagnent, harmonisent, enjolivent.
Des instruments d’horizons lointains, des mots rêveurs, réalistes, posés, dosés, pudiques, osés à point et tout en finesse pour qui sait les entendre.
Une musique travaillée pour aller toucher droit aux cœurs de ses auditeurs.

De la chanson française et des instruments d’ailleurs, la rencontre entre différentes cultures, qui nous rappelle à quel point l’art est universel.